‘L’homme qui voulait être heureux’ … savoir/apprendre à choisir

Juste fini de le lire. Même si je trouve qu’il reste superficiel dans la façon dont il les aborde, ces messages ont beaucoup résonné.

Un occidental rencontre un sage balinais et sa perception sur la Vie, sur sa vie, s’ouvre, prend une autre dimension.

 » Quand on apprend à aller vers les autres pour leur demander ce dont on a besoin, c’est tout un univers qui s’offre à nous. La vie, c’est s’ouvrir aux autres, pas se refermer sur soi. Tout ce qui permet de se connecter aux autres est positif.  »

 » – On a toujours le choix.

– Non, si je faisais que ce qui est en accord avec moi-même, je risquerai de perdre mon boulot

– Vous avez donc le choix de garder ou perdre cet emploi.

– Mais je prendrais dans ce cas le risque d’en trouver un autre moins bien rémunéré. Je ne pourrais plus payer mon loyer !

– Vous auriez alors le choix de conserver cet appartement ou d’en prendre un moins cher, peut-être plus éloigné de votre travail

– Ma famille et mes amis seraient déçus si je m ‘éloignais

– Alors, vous auriez le choix de les satisfaire ou de les décevoir « 

‘L’homme qui voulait être heureux’  Laurent Gounelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*