Notre-Dame-de-Toute-Grâce : un Bijou

On peut venir pendant des dizaines d’années dans une même région et ignorer l’existence de bijoux à proximité. C’est mon cas pour l’Eglise de Notre Dame de Toute Grâce.

Depuis la fin du XIXè siècle, le plateau d’Assy en Haute-Savoie accueillait de nombreux tuberculeux en Haute-Savoie. Des sanatorium avaient remplacé les pâturages de l’époque.

En soutien à cette population et aux soignants, une église catholique a été construite dans la première moitié du XXè siècle à l’initiative du chanoine Jean Devémy. Avant même que l’église soit achevée, le chanoine se préoccupe de sa décoration et se rapproche du père dominicain Marie-Alain Couturier également artiste.

Ce dernier a la volonté de renouveler l’art sacré afin de moderniser l’image de l’Église. Il fait appel aux plus grands artistes, quelles que soient leurs convictions religieuses et leurs opinions politiques et la plupart accepte. C’est la leçon d’Assy (je vous recommande la lecture du texte ci-dessous).

fullsizerender

On compte des œuvres de Georges Rouault, Pierre Bonnard, Fernand Léger offrant une Marie accueillante et réconfortante aux visiteurs sur la façade, Jean Lurçat et son élève Paul Cosandier, Germaine Richier pour le Christ qui a été longtemps écarté de la vue du public car jugé scandaleux, Henri Matisse proposé par Picasso, Georges Braque, Marc Chagall qui a décoré le baptistère…

Une belle œuvre humaine à visiter absolument ! Vous aurez peut-être la chance, comme nous, de croiser le chemin d’un bénévole qui vous commentera passionnément les peintures, vitraux, sculptures et l’Histoire de l’Eglise.

13781758_10155249798354782_3816572460542590386_n