la langue française

Je ne lui fais pas toujours honneur mais j’aime la langue française. Des livres (dont La grammaire est une chanson douce d’Orsenna), des gens également renforcent ce sentiment. Vincent Roca a rejoint ce groupe.

Une jolie et récente découverte sur scène. Un amoureux de la BELLE langue française. A l’heure du langage texto/ chat, quel plaisir de l’écouter jouer, jongler avec les trésors familiers, parfois oubliés, encore inconnus du français.
Tout ça sur un ton sarcastique et poétique délectable.

En sortant de son spectacle, on a envie de choisir ses mots, d’en connaître d’autres encore !

Un extrait en vidéo de circonstance en ce mois de janvier


Histoires de kilos par franceinter

Thanks Mr. T. !

« C’est pas idiot! »…

Qu’est ce qui n’est pas idiot me direz vous? Rien! Rien n’est idiot!

Ou peut être si, le fait d’opter pour des expressions, des phrases  toutes faites dans une conversation parfois sans penser à leur sens ni à leur impact. Si je « prends la peine » de choisir un mot, de le peser, de le penser, de le prononcer pour émettre une idée, faire une suggestion, me voir opposer un « c’est pas idiot » ou au choix un « c’est pas bête » me rend folle ! Pas au sens littéral mais folle quant même, parfois folle de rage, folle de ne pas pouvoir dire à mon interlocuteur si je le connais peu que « je le remercie mais a priori je ne gaspille pas ma salive pour dire une idotie » même si ça m’arrive bien sûr comme à tout le monde et c’est tant mieux car les mots sont aussi là pour dire des bêtises, faire sourire, réagir, ne pas être d’accord, pour échanger et s’exprimer tout simplement et surtout très librement, toujours ! Ca me fait aussi réaliser que je les aime les mots, enfin pas tous, j’ai mes préférés et ceux au contraire auxquels je me sens allergique.

Alors voilà ! Mon coup de gueule, est plutôt un coup de sang contre ces phrases toutes faites qui, parfois, nous empêchent de nous comprendre alors que notre langue française est tellement riche : une langue de nuances, d’adjectifs, d’adverbes. Enfin, parfois aussi je me dis que mieux vaut choisir une expression toute faite, une métaphore plutôt que de rétorquer un « c’est évident, ça va sans le dire » ! Et bien NON je ne suis pas d’accord, JAMAIS, cela ne va jamais sans le dire  ! Et pour, à mon tour, utiliser une expression j’utiliserai celle ci en conclusion de ce billet « cela va sans le dire  mais cela va mieux en le disant », et justement, les mots sont là pour ça !