Un samedi soir de la Nuit des Musées à Sainté

… et une envie de profiter de cet événement pour retourner au Musée d’art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne. L’expo sur Charlotte Perriand, il y a quelques années, m’avait vraiment emballée !

Beau temps qui se confirme en cette fin de journée. Le site accueille des visiteurs venus profiter des expos gratuites mais aussi, du concert, d’une bière à la buvette proposés à cette occasion ainsi que de la grande pelouse qui s’offre à l’entrée du musée.

La possibilité d’une visite guidée dans quelques minutes nous séduit et nous voilà partis pour 45 minutes de commentaires passionnants sur l’expo « Intrigantes incertitudes  » sur le dessin contemporain.

IMG_9450

Source site web http://www.mam-st-etienne.fr/

Une première question :comment est défini le dessin aujourd’hui ? Nous apprenons que tout travail sur support papier est appelé dessin. La technique peut rester mixte : peinture, encre, gouache …

Focus sur quelques œuvres très différentes de l’expo.

Anecdotes, création, production, interrogations. Je bois les paroles de notre guide !

L’expo dure jusqu’au 5 juin 2016, go, go, go !

Rue Fernand Léger – 42270 Saint-Priest-en-Jarez.

Fondation Pierre Gianadda : un bel endroit

C’est l’histoire d’un sportif, d’un étudiant, d’un photoreporter, d’un ingénieur, d’un architecte, d’un amoureux des arts, d’un chanceux peut-être aussi. Il le confesse lui-même.

Leonard Gianadda a fêté ses 80 ans cette année et est toujours actif dans la Fondation Pierre Gianadda qu’il a créée voilà bientôt 40 ans autour des vestiges d’un temple gallo-romain à Martigny, Suisse. Ce lieu atypique se prête divinement bien à une expo d’art.

IMG_7131

L’exposition en cours et jusqu’au 22 novembre 2015 nous embarque à la découverte de Matisse et son temps, de Matisse avec ses pairs dont Picasso notamment. Une expo riche et passionnante.

La fondation propose aussi une expo de sculptures et de photos dans le jardin entouré des montagnes.

IMG_7148

IMG_7147

Enfin, dans un bâtiment annexe, une expo photos riche retrace aussi la vie bien pleine de ce passeur de culture.

Que de plaisirs offerts à nos sens ! Allez, à votre tour !

Fondation Pierre Gianadda
Rue du Forum 59
1920 Martigny (Suisse)
http://www.gianadda.ch

Musée Picasso – Paris

J’en rêvais et c’est en compagnie de A. que j’en ai franchi le seuil.

IMG_5850

L’hôtel Salé assis dans le quartier du Marais m’attirait depuis quelques temps. La réouverture du musée Picasso qu’il abrite, le focus d’une émission sur la production en masse du peintre espagnol et l’héritage de la famille Picasso avaient attisé ma curiosité.

Le sous-sol abrite quelques pièces intéressantes mais j’ai hâte de voir le hall principal et la montée d’escaliers aperçue dans un documentaire.

IMG_5869

Nous y sommes et j’aime ce qui s’offre à nous.

IMG_5868

Le musée nous prouve une nouvelle fois la période de création longue et variée de Picasso et un grand éventail de supports qu’il a expérimentés.

IMG_5859

IMG_5852

IMG_5870

IMG_5849

C’est un bout de cette variété que je palpe encore dans ce beau lieu.
Des travaux de préparation des Demoiselles d’Avignon, du portrait de Dora Maar éclatant de couleurs à ce portrait de femme de dos, j’ai passé un moment délicieux et ça me rappelle à quel point j’aime ces moments muséaux.

IMG_5874

IMG_5853

IMG_5857

A l’étage aussi, un café en terrasse très agréable pour une pause. Encore plus quand elle est partagée au soleil.

IMG_5873

Merci Maître !

IMG_5856

Moroso en Lyon – Lo Sguardo Laterale (le regard latéral)

Vous avez déjà entendu parler du Musée des Tissus et des Arts décoratifs ? Le lieu vaut le détour : un bâtiment caché, superbe dans le 2è, rue de la Charité à Lyon. J’avais vu l’expo Léonard en 2006 et cet été, les musées abritent des pièces de Moroso. Moroso, un éditeur de mobilier italien né il y a 60 ans. La Haute Couture du mobilier pour reprendre les mots du directeur du Musée.

L’expo nous fait découvrir toutes les étapes de la création du meuble. Ici plus particulièrement les sièges. La scénographie de l’expo est superbe. Elle est d’autant plus intéressante que les oeuvres sont disséminées parmi les pièces de collections du musée. Le décalage et le mariage sont un plaisir pour les yeux. D’une pierre, deux coups, vous découvrirez les oeuvres du musées par la même occasion. Cerise sur le gateau : on peut essayer tous les sièges ou presque !

Moroso, Lo Sguardo Laterale, du 20 juin au 1er septembre 2013 Aux Musées des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon
http://www.musee-des-tissus.com

un tour au Musée Rodin

La première rencontre se passe sur écran avec le film Un couple parfait quelques années en arrière. Un vague souvenir de Valeria Bruni Tedeschi dans une des salles du musée sur un parquet magnifique mais un souvenir très précis de l’envie de connaître cet endroit un jour en VRAI.

En décembre 2012, par une matinée frileuse, enfin la rencontre avec l’Hôtel Biron et ses jardins à deux pas des Invalides se concrétisa.

C’est Rodin, qui, après avoir séjourné dans ce lieu au début du XXè aux côtés de Jean Cocteau, Isabella Ducan, Matisse, le choisit – après négociations avec l’Etat – pour abriter ses oeuvres qu’il lèguera à l’Etat français et en faire le Musée Rodin.

Et ce n’est finalement pas une sculpture de Rodin qui me restera de la visite mais la Valse une de son élève célèbre, Camille Claudel, pleine de mouvements, d’élan, on sent le pétrissage de la matière, superbe !



Musée Rodin
79, rue de Varenne – 75007 Paris
http://www.musee-rodin.fr