Tabac Rouge : bouge, bouge, bouge

Salle de spectacle. 19.30. Juste avant le début. La lumière baigne encore la salle. Le public continue à discuter. Normal, me direz-vous, la salle n’est pas encore plongée dans le noir ! Non. Là…, à qui se laisse déjà absorbé, on peut déjà voir …

Et puis, … noir. C’est parti !

Le décor ? Ambiance Jean-Pierre Jeunetiste

Le genre de spectacle ? Danse & théâtre muet

Le maître des lieux ? James Thierrée, petit-fils de Charlie Chaplin, qui est tombé dans la marmite du cirque quand il était tout petit. On a eu la chance de le voir sur scène reprenant le rôle de son acteur initial. Il ne dansera pas assez à notre goût mais quand il le fait, quel ravissement ! Sa manière de décomposer un mouvement est extraordinaire ! Il maitrise son corps jusqu’au bout des doigts.

Les danseurs ? Vitesse de déplacement sur ce sol noir tout particulier est vertigineuse et un spécial hommage à la contorsionniste.

La musique ? On navigue entre Mozart et la musique de cirque : grandiose !

L’ambiance ? Mouvement constant des danseurs et du décor. Les tableaux encore et encore : envie de prendre des photos !

Si vous avez la chance de croiser cette tournée, n’hésitez pas !

A.: Arrigato pour avoir déniché notre James!

TabacRouge

Photo : Richard Haughton

Une réflexion au sujet de « Tabac Rouge : bouge, bouge, bouge »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*