Hammam des Emeraudes

Soleil au rendez-vous cette fin de matinée avec A.. Passage dans l’entrée discrète du Hammam des Emeraudes.

Dès les premières minutes, une rencontre souriante aux vestiaires avec une maman ravie que sa fille de 21 ans revienne au hammam après une dizaine d’années.
Dans la salle, chaleur à l’eucalyptus qui enveloppe. Deux femmes nous prodiguent conseils de soin de leurs ancêtres et partagent leur savon noir avec nous.
Passage au gant de crin et s’ensuit, une conversation de femmes, là, assises par terre, sur la table de gommage. Rires, expériences, coups de coude complices, avis. Partage d’une orange – aliment indispensable pour l’hydratation selon nos comparses. Sourires encore jusqu’à la sortie.

Comme à chaque fois, moment hors du temps sans téléphone, sans livre. Juste nous. Un moment de femmes.
Un moment partagé comme celui-ci, c’est Noël avant l’heure !

Hammam des Emeraudes
112 Cours Vitton, 69006 Lyon
04 78 24 48 61

IMG_0869

Secret Art Place : l’art autrement

Lyon. Fin de semaine. Pluie fine. Quais de Saône. Trouver le bon numéro d’immeuble sur le quai. Sonner à l’interphone. Voix grave qui répond. Monter par l’ascenseur. Porte lourde de ces appartements anciens qui s’ouvre.

Secret Art Place. Ou comment vivre des oeuvres dans un appart’ au lieu de les contempler en galerie ou musée. Très bien accueilli par le maître des lieux, ancien galeriste parisien, on flâne d’oeuvre en oeuvre dans le couloir, le salon, la salle à manger de son appartement lyonnais. Tout ça avec la disponibilité de notre hôte pour de plus amples explications.

Le concept Secret Art Place ? Une nouvelle expo peinture/photo/sculpture une fois par mois avec un vernissage le jeudi soir, suivi de trois jours de portes ouvertes, puis prises de RDV possibles ensuite pour revoir les oeuvres et pourquoi pas en faire l’acquisition.

Ce mois-ci, ce sont des photos de Harry Matenaer exposées

photo

Secret Art Place
Demandez l’adresse au Maître des lieux.

L’Italie sur le Plateau

Voisine du Bon Beurre, ça faisait longtemps que je l’avais repérée. Sur cette place que j’aime beaucoup sur le Plateau de la X Rousse. De l’extérieur, son carrelage coloré, son ambiance chaleureuse m’avaient déjà fait des avances.
Alors, rien ne vaut un dîner entre keups pour faire l’expérience du lieu. Le mardi soir à L’Osteria Valenti, c’est Pasta Party. Valse conviviale de 4 pasta différentes servies avec un sourire et un dynamisme qui font plaisir. Delicioso. Et la formule est à 10 euros.

Les menus et la carte seront tentées une prochaine fois !

Seul petit bémol, cet endroit canut est un peu bruyant mais c’est sa construction qui veut ça. Il est pardonné.

Osteria Valenti – Restaurant Italien
3 Place du Commandant Arnaud
69004 Lyon
Tél : 04-78-29-26-05

http://www.osteria-valenti.com

Musicalame

C’est beau comme nom, non ?

Librairie découverte par hasard lors d’une balade lyonnaise. Oui, mais pas n’importe quelle librairie. La vitrine annonce la musique comme spécialité de ce lieu. Ici, BD, DVD, CD, romans, bouquins autour de la Musique et de la Danse.

Accueil très agréable. A la pointe de l’actualité danse et musique, partenaire d’institutions et événements spécialisés, c’est un lieu que je recommande aux aficionados et aux curieux.

IMG_1098

Librairie Musicalame
16 rue Pizay,
69001 LYON
http://musicalame.over-blog.fr

Moroso en Lyon – Lo Sguardo Laterale (le regard latéral)

Vous avez déjà entendu parler du Musée des Tissus et des Arts décoratifs ? Le lieu vaut le détour : un bâtiment caché, superbe dans le 2è, rue de la Charité à Lyon. J’avais vu l’expo Léonard en 2006 et cet été, les musées abritent des pièces de Moroso. Moroso, un éditeur de mobilier italien né il y a 60 ans. La Haute Couture du mobilier pour reprendre les mots du directeur du Musée.

L’expo nous fait découvrir toutes les étapes de la création du meuble. Ici plus particulièrement les sièges. La scénographie de l’expo est superbe. Elle est d’autant plus intéressante que les oeuvres sont disséminées parmi les pièces de collections du musée. Le décalage et le mariage sont un plaisir pour les yeux. D’une pierre, deux coups, vous découvrirez les oeuvres du musées par la même occasion. Cerise sur le gateau : on peut essayer tous les sièges ou presque !

Moroso, Lo Sguardo Laterale, du 20 juin au 1er septembre 2013 Aux Musées des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon
http://www.musee-des-tissus.com