Notre-Dame-de-Toute-Grâce : un Bijou

On peut venir pendant des dizaines d’années dans une même région et ignorer l’existence de bijoux à proximité. C’est mon cas pour l’Eglise de Notre Dame de Toute Grâce.

Depuis la fin du XIXè siècle, le plateau d’Assy en Haute-Savoie accueillait de nombreux tuberculeux en Haute-Savoie. Des sanatorium avaient remplacé les pâturages de l’époque.

En soutien à cette population et aux soignants, une église catholique a été construite dans la première moitié du XXè siècle à l’initiative du chanoine Jean Devémy. Avant même que l’église soit achevée, le chanoine se préoccupe de sa décoration et se rapproche du père dominicain Marie-Alain Couturier également artiste.

Ce dernier a la volonté de renouveler l’art sacré afin de moderniser l’image de l’Église. Il fait appel aux plus grands artistes, quelles que soient leurs convictions religieuses et leurs opinions politiques et la plupart accepte. C’est la leçon d’Assy (je vous recommande la lecture du texte ci-dessous).

fullsizerender

On compte des œuvres de Georges Rouault, Pierre Bonnard, Fernand Léger offrant une Marie accueillante et réconfortante aux visiteurs sur la façade, Jean Lurçat et son élève Paul Cosandier, Germaine Richier pour le Christ qui a été longtemps écarté de la vue du public car jugé scandaleux, Henri Matisse proposé par Picasso, Georges Braque, Marc Chagall qui a décoré le baptistère…

Une belle œuvre humaine à visiter absolument ! Vous aurez peut-être la chance, comme nous, de croiser le chemin d’un bénévole qui vous commentera passionnément les peintures, vitraux, sculptures et l’Histoire de l’Eglise.

13781758_10155249798354782_3816572460542590386_n

Fondation Pierre Gianadda : un bel endroit

C’est l’histoire d’un sportif, d’un étudiant, d’un photoreporter, d’un ingénieur, d’un architecte, d’un amoureux des arts, d’un chanceux peut-être aussi. Il le confesse lui-même.

Leonard Gianadda a fêté ses 80 ans cette année et est toujours actif dans la Fondation Pierre Gianadda qu’il a créée voilà bientôt 40 ans autour des vestiges d’un temple gallo-romain à Martigny, Suisse. Ce lieu atypique se prête divinement bien à une expo d’art.

IMG_7131

L’exposition en cours et jusqu’au 22 novembre 2015 nous embarque à la découverte de Matisse et son temps, de Matisse avec ses pairs dont Picasso notamment. Une expo riche et passionnante.

La fondation propose aussi une expo de sculptures et de photos dans le jardin entouré des montagnes.

IMG_7148

IMG_7147

Enfin, dans un bâtiment annexe, une expo photos riche retrace aussi la vie bien pleine de ce passeur de culture.

Que de plaisirs offerts à nos sens ! Allez, à votre tour !

Fondation Pierre Gianadda
Rue du Forum 59
1920 Martigny (Suisse)
http://www.gianadda.ch

Musée Picasso – Paris

J’en rêvais et c’est en compagnie de A. que j’en ai franchi le seuil.

IMG_5850

L’hôtel Salé assis dans le quartier du Marais m’attirait depuis quelques temps. La réouverture du musée Picasso qu’il abrite, le focus d’une émission sur la production en masse du peintre espagnol et l’héritage de la famille Picasso avaient attisé ma curiosité.

Le sous-sol abrite quelques pièces intéressantes mais j’ai hâte de voir le hall principal et la montée d’escaliers aperçue dans un documentaire.

IMG_5869

Nous y sommes et j’aime ce qui s’offre à nous.

IMG_5868

Le musée nous prouve une nouvelle fois la période de création longue et variée de Picasso et un grand éventail de supports qu’il a expérimentés.

IMG_5859

IMG_5852

IMG_5870

IMG_5849

C’est un bout de cette variété que je palpe encore dans ce beau lieu.
Des travaux de préparation des Demoiselles d’Avignon, du portrait de Dora Maar éclatant de couleurs à ce portrait de femme de dos, j’ai passé un moment délicieux et ça me rappelle à quel point j’aime ces moments muséaux.

IMG_5874

IMG_5853

IMG_5857

A l’étage aussi, un café en terrasse très agréable pour une pause. Encore plus quand elle est partagée au soleil.

IMG_5873

Merci Maître !

IMG_5856

Chagall ou la poésie en peinture

Une nouvelle conférence de Damien Capelazzi. Cette fois, c’était au tour de Chagall.

Comme dit Damien : « chez Chagall, ce sont des éternelles naissances« . Sa peinture est fine, poétique, empreinte de son origine biélorusse, de ses origines juives, de son amour pour Bella sa première femme disparue prématurément, de ses séjours prolongés en Russie, en France et aux Etats-Unis.
Un petit extrait en images des peintures commentées lors de cette conférence. Prenez quelques minutes, regardez les détails. C’est sublime !

Pour les Lyonnais, le musée des Beaux Arts de Lyon a un Chagall dans sa collection : le Coq

Crédit photos : http://www.marcchagallart.net